PRESIDENTIELLES 2011 AU BENIN : DEMARRAGE TIMIDE DE LA CAMPAGNE

Publié le par Gillos

 

    Le président de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), Joseph GNONLONFOUN a officiellement lancé hier la compagne électorale dans le cadre des élections présidentielles au Bénin. Mais ce Vendredi, premier jour après ce lancement, c’est le calme total qui aura régné.

         Malgré la demande de report des élections souhaité par 11 candidats aux élections, la Commission Electorale Permanente Autonome (CENA) a continué par jouer son rôle dans le cadre de l’organisation des élections du 6 Mars prochain. Ainsi, le président de CENA, Joseph GNONLONFOUN a officiellement lancé la campagne électorale à travers un message de lancement dans lequel il a invité les différents candidats à battre campagne dans la paix et la fraternité pour que les idées prennent le dessus sur les émotions. Mais avant cet instant, la CENA a procédé dans la journée d’hier à la remise du spécimen de la liste unique devant servir pour le premier tour desdites élections à tous les candidats et à leurs représentants pour ceux qui étaient absents. A cet effet, un paquet de 150 spécimens a été remis à chaque candidat pour multiplication.

         Mais au lendemain du lancement de ladite campagne, aucune action tel que les meetings, les voitures de campagne de propagande ne pouvait être remarquée dans le pays notamment à Cotonou. Seules quelques affiches pouvaient taper à l’œil. Même la majorité des citoyens de la grande ville du Bénin ne se rappelle pas de ce fait qu’est la campagne du fait des nombreuses questions qu’ils se posent sur la tenue effective de ces élections. Toutefois, les populations attendent de voir si des candidats entreprendront des actions dans les tous prochains jours.  On peut facilement affirmer que la raison de ce silence total n’est rien d’autre que le flou qui entoure l’organisation des élections à bonne date, situation orchestrée par les frustrations relatives à l’établissement de la Liste Electorale Permanente Informatisée (LEPI), une liste qui fait l’objet une polémique constante.

          Rappelons que par rapport à cette même liste, 11 candidats à l’exception du Président sortant Boni YAYI, Marie-Elise GBEDO et Joachim DAHISSIHO ont ensemble déclaré hier leur volonté de voir les élections reportées. Ce qui a été n’a pas été du goût du camp présidentiel qui a dans la soirée d’hier fait une déclaration d’opposition catégorique par la voix de leur porte-parole, Alexandre HOUNTONDJI.

         Au-delà de tout, l’on pourrait aisément comprendre cette indifférence de la part des populations car comment peut-on se donner à une campagne lorsqu’on apprend que la majorité des candidats refusent de prendre part aux élections du 6 Mars et lorsqu’on ne sait pas si le fichier électoral sera crédible et prêt pour être utilisé dans deux semaines environ.

       De toutes les manières, le peuple suit avec attention le bateau Bénin que conduisent à l’heure actuelle les politiciens à divers niveau et de tout bord et se demandant vers quelle destination il va les mener.

    

 

 

 

 

           

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moâ 20/02/2011 11:17


Hello ;-)

C'est avec plaisir que je valide ta demande d'inscription dans la communauté "vos blogs en parler".
Bienvenue!
Dans l'attente de lire rapidement tes articles dans cette communauté, l'une des plus importantes d'overblog avec + de 1300 blogueurs, bien à toâ.
Cordialement, à bientôt :-)